Corse - tourisme : hotels corse, campings corse, locations corse, villas corse, gites corse, chambres d'hotes corse

Les Appellations d'Origine Contrôlée (AOC) en Corse

 

 

 

L'appellation d'origine contrôlée (AOC) est un signe officiel français d'Indication géographique contrôlée qui garantit l'origine de produits alimentaires traditionnels français . Ils font partie des Appellations d'origine contrôlée européennes (AOP).
Les appellations d'origines ne sont ni desmarques commerciales, ni desmodèles déposés, mais des certifications officielles de qualité délivrées par un organisme dépendant d'un ministère et sanctionnée par un service de répression des fraudes.

Les AOC (Appellations d'origine contrôlée) identifient un produit, l'authenticité et la typicité de son origine géographique. Elles sont garantes de ses qualités et de ses caractéristiques, de son terroir d'origine, du savoir-faire du producteur ( vins, fromages, fruits, miels...), de l'antériorité et de la notoriété d'un procédé et de son nom qui sont trop ancien pour faire l'objet d'un brevet. La quantité et le contrôle d'étiquetage des produits sous AOC répondent à un cahier des charges validé, en France, par l'INAO (Institut National des Appellations d'Origine) dépendant du ministère de l'agriculture.

cahier des charges

 

Les produits AOC en Corse

Le vin (Ajaccio, Figari, Porto Vecchio, Sartène, Calvi, Patrimonio, Cap Corse, Côte Orientale )

Le Brocciu

Le miel

L'huile d'olive

 

Les Vins corse AOC

vignes patrimoniovignes

La viticulture a entrepris dès 1975 une démarche de qualité globale avec l’obtention cette année là du premier AOC vin de Corse. Cette démarche conduira à 4 Appellations pour les vins de Corse avec en outre des mentions spécifiques.

 

 

Vins AOC d’Ajaccio

Ajaccio est l'une des 9 appellations d'origine contrôlée du vignoble corse. Une appellation jeune obtenue en 1984. L'aire délimitée de l'AOC s'étendent sur 240 hectares autour du chef-lieu de Corse-du-sud.

L'AOC Ajaccio se décline en rouge, rosé et blanc, vins issus de cépages spécifiques. Les rouges et les rosés sont produit à partir des cépages Barbarossa, Nielluccio, Vermentino, Sciacarello (la proportion de ce dernier cépage doit représenter 40% minimum de cet encépagement).

Quelques cépages peuvent venir en complément, comme le grenache, le cinsault ou le carignan. Pour les vins blancs, le cépage roi est le vermentino, qui doit représenter au minimum 80% de l'encépagement des parcelles, parfois complété par l'ugni blanc. Le décret d'appellation impose une densité de 3 000 pieds par hectare minimum et un  rendement de base de 45 hectolitres à l'hectare.

Robe : Rouges et rosés : assez pâle, blancs : or pâle
Nez : Rouges et rosés : des vins Fruités, aux notes minérales et iodées, blancs : Notes minérales et florales
Bouche : Rouges et rosés : peu tanniques, fins et harmonieux, blancs : arômes floraux, bonne structure

Température de service : Rouges : 16-18°C, blancs et rosés : 7-10°C

Accords mets/vins : : Rouges : grillage, fromage, rosés : charcuterie corse, poisson, blancs : bouillabaisse (uziminu), fromage
Cépages utilisés : Rouges et rosés : Barbarossa, Nielluccio, Vermentino, Sciacarello, blancs : Vermentino

Les principaux producteurs de vins Ajaccio (AOC) 

 

Vins AOC de Figari

Les producteurs de vins de Figari (AOC)

 

Vins AOC de Porto Vecchio

Les  producteurs de vins de Porto Vecchio (AOC)

 

Vins AOC de Sartène

Les producteurs de vins de Sartène (AOC)

 

Vins AOC de Calvi

Les  producteurs de vins de Calvi AOC

 

 

Vins AOC de Patrimonio

Vins typés au caractère bien trempé, les vins de Patrimonio sont élaborés à partir de cépages très particuliers. On utilise pour les vins rouges le Nieluccio, au moins à 60%, éventuellement complété par la Malvoisie, et pour les blancs, le Vermentino exclusivement ! 


Les rouges sont des vins généreux qui allient notes de fruits noirs et rouges à des notes épicées, qui ont une texture bien fondue en bouche tout en laissant s 'exprimer le côté corsé... 
Les blancs sont tout en nuance avec des notes florales et de fruits blancs qui lui donnent beaucoup d'élégance, notamment sur les poissons et les fromages... 
Les rosés, épicés et fruités, sont gais et frais, ils sont une invitation à la cuisine orientale, voire exotique...


Les producteurs de vins de Patrimonio (AOC) 

 

Village de Patrimonio
Marine de Farinole (route du cap corse ouest)
  • :Domaine de Catarelli
Saint Florent
  • Domaine Boccheciampe

Santu Pietro di Tenda

  • Domaine Giacometti

Oletta (Haut Nebbiu)

Poggio d'Oletta (Haut Nebbiu)

Casta (route des Agriate)

Haut de page

AOC Cap Corse (vins et muscats)

Les principaux producteurs de muscat Cap Corse (AOC)

 

  • Domaine de Pietri Morsiglia)
  • Casa Angeli (Tomino)

 

  • Clos Nicrosi (Rogliano)
  • Domaine de Gioielli (Rogliano)
  • Domaine Pieretti (Santa Severa)
Vins AOC de la côte orientale

Les  producteurs de vins Corse (AOC)

 

  • Coopérative vinicole d'Aghione
  • Cave coopérative d'Aleria
  • Cave coopérative Casinca (Vescovato)
  • Cave cooperative Marana (Borgo)
  • Cooperative U San Antone (Ghisonaccia)
  • Domaine Vico

Le Brocciu

Reconnu AOC en 1983 Décret du 10 juin 1998

Le syndicat interprofessionnel de défense et de promotion de l’AOC brocciu s’est donné pour mission de défendre ce produit pour ce qu’il a toujours été : un produit de qualité, de participer au développement de la filière et de véhiculer l’image de ces produits au delà des frontières naturelles de la Corse.

Le syndicat regroupe 120 producteurs fermiers et laitiers bénéficiant de l'appellation d'origine contrôlée en 2005. Environ 500 tonnes sont produites chaque année dans l'île.

Depuis 2002 le Syndicat a confié son agrément à un organisme agréé indépendant, le GIAC ( Groupement Intersyndical des AOC de Corse ). Ainsi le GIAC organise pour le compte du Syndicat, dix dégustations d'agrément annuelles. Les broccii sont anonymes et dégustés par des jurys agréés par les services de l'INAO ( Institut National des Appellations d'Origine ). Jugés sur leur aspect, leur odeur, leur arôme et texture en bouche ainsi que leur saveur, les broccii sont ensuite envoyés au laboratoire d'analyses départemental afin d'y subir des analyses physico chimiques.
Ce n'est qu'après avoir franchi la dégustation et les analyses que le produit est agréé en Appellation d'Origine Contrôlée pour la campagne en cours.

Le Brocciu est un fromage de lactosérum de forme tronconique dont le poids, après conditionnement, doit être supérieur ou égal à 250 g et inférieur ou égal à 3 kg selon les quatre types de moules autorisés.

Le Brocciu corse ou Brocciu est un fromage soit "frais", soit "passu".

ll contient au minimum 40 g de matière grasse pour 100 g de fromage après complète dessiccation et son poids total de matière sèche ne doit pas être inférieur à 20 g pour le fromage d'appellation de type frais et 35 g pour le fromage de type "passu".

La production du lait et du lactosérum, la fabrication et l'affinage du fromage de lactosérum doivent être effectués dans les départements de la Haute-Corse et de la Corse-du-Sud.

La Corse possède, depuis les temps les plus reculés, une solide tradition d'élevage et de fabrication fromagère.
Il reste peu de traces écrites d'une tradition qui, en Corse, est essentiellement orale. Cependant, à la fin du XIXe siècle, des écrits témoignent des qualités du Brocciu considéré comme mets national.

En 1998 il obtient l'appellation d'origine à une époque où ce produit n'était pas considéré du point de vue réglementaire comme un fromage, mais seulement comme un produit laitier.

Le Brocciu est fabriqué exclusivement avec du lactosérum frais de brebis et/ou de chèvre, additionné de lait entier de brebis et/ou de chèvre mis en oeuvre à l'état cru, et de sel. Le lait de brebis ou de chèvre doit provenir d'un troupeau d'ovins, de race corse ou sarde et de leurs croisements ou de caprins de race corse. L'alimentation provenant des parcours est prépondérante. Un complément de fourrage et de concentrés à base de céréales produits dans la zone est autorisé. Les fourrages fermentés sont interdits.

Traditionnellement, la fabrication du Brocciu fait suite à la fabrication de caillés frais de brebis et/ou de chèvres à caractère "présure", permettant de disposer de lactosérum.
La coagulation du lait est obtenue au moyen de présure traditionnelle.
Le lactosérum frais est additionné à 25% au plus de lait entier de brebis et/ou de chèvre, puis chauffé entre 80 à 90°C.
Le produit obtenu est alors placé dans des moules tronconiques pour égouttage permettant d'obtenir des fromages de 250 g, 500 g, 1 kg ou 3 kg. Il est commercialisé soit frais, soit "passu".
Le Brocciu "passu" subit un salage sec, suivi d'un affinage dans l'aire de production, d'au moins 21 jours. Le Brocciu est blanc et crémeux à l'état frais. Il peut être également affiné. Lorsqu'il sèche, sa pâte se couvre d'une fine pellicule de couleur blanc cassé à crème. Pour 85% de sa production, le Brocciu est vendu sur les marchés dans des paniers d'osier et à l'état frais.
Doux, il peut être accompagné de confiture, de sel et de poivre ou bien arrosé de marc.

Les producteurs de brocciu : A Filetta, Antoine Ottavi (Ghisonaccia)

Haut de page

Le miel "Mele di Corsica"

Mele di Corsica (AOC, decret du 30 janvier 1998)

Les producteurs de miel (AOC) : Roland Poulenard-Arrighi (Vico), Dupré Franck (Moncale/Balagne), Santini Gabrielle (Vignale)

 

Le miel de Printemps

Issu d'association florales typiques du début de printemps sur les zones littorales ou les vergers des basses vallées : Asphodèles, accompagnées des saules, lotiers littoraux .... Clémentiniers , accompagné des mimosas, églantiers.... et ou Chardons et fleurs des champs Clair ou clair doré, Doux, floral, sans acidité

 

Le miel de maquis de printemps

Composé du littoral à la montagne, sur de vastes étendues de maquis et durant tout le printemps. S'y retrouve toute la complexité des fleurs du maquis printanier principalement autour de la bruyère blanche, de la lavande maritime, et autres genêts. Ambré au goût délicat de caramel ou de cacao, à senteurs de réglisse et de cuir

 

Le miel de Châtaigneraie

Concentrées autour du châtaignier, on retrouve la complexité des associations du sous-bois et de ses alentours : ronces, clématites, anthyllis, genêts fin juin début juillet. Ambré long en bouche, laissant poindre une certaine amertume, Fort et tannique

 

Le Miel de miellats du maquis

Ici les abeilles butinent le miellat, substance laissée sur les végétaux par des insectes piqueurs tels les pucerons récoltés à partir du printemps sur les zones littorales, les étendues de cistes ou les forêts de chêne.

Ambré foncé à très foncé, son goût malté s'exprime par des arômes de réglisse, de caramel et de fruits mûrs qui persiste en bouche

 

Le Miel de maquis d'été

Miel typique des hautes vallées corses et de leurs floraisons pré-estivales. L'anthyllis, le thym corse, des plantes capiteuses comme les germandrées, mais aussi les ronces vont constituer un miel rare
Ambré clair à très clair il est floral, fruité, et aromatique

 

Le Miel de maquis d'automne

Miel particulier suivant la floraison inverse de l' arbousier, ( la floraison en automne commence d'abord en montagne avant de descendre vers le bas des vallées) Le nectar d'arbousier est également associé au lierre, à la salsepareille, à l'inule visqueuse ...

Clair quoique ambré. Odeur boisé caractéristique, amer à arrière goût persistant

 

Le miel générique

Ces miels dits génériques AOC Miel de Corse Mele di Corsica ne sont pas typés dans une gamme variétale . Ils ont néanmoins les mêmes garanties de qualité et de terroir d'origine que les miels classés  de clair à foncé, d' odeurs et goûts variés

Haut de page

L'huile d'olive « Oliu di Corsica »

oliviersmoulin

L’huile d’olive n’a obtenu sa reconnaissance en AOC que très récemment puisque le décret date de la fin de l’année 2004. Le cheminement qui y a conduit a été riche d’enseignements sur le patrimoine oléicole insulaire millénaire avec notamment la mise en évidence de variétés typiques de l’île (la ghjermana en Balagne, à Sartène et en Castagniccia, la sabina en Balagne, la zinzala dans le Taravu et le Valincu)

L’olivier s'est réellement développé en Corse au XIXè siècle. Cependant, ce n’est qu’après qu’à la moitié du XXè siècle que l’oléiculture connaît son essor. Aujourd’hui les oliveraies récoltées couvrent 2000 hectares de l'île et 300 communes sont intégrées dans l’aire de production. 500 producteurs, professionnels de l’agriculture ou passionnés de l’olivier récoltent ces vergers à partir du mois de décembre.

 

Les producteurs d’huile d’olive (AOC)

 

  • Moulin de Prunette (médaille d’argent Paris 2006
  • Domaine de Marquiliani (Aghjone/ plaine orientale)
  • Le moulin à huile/P.Bartoli (Sartène)
  • Olivier Morati (Santo Pietro di Tenda)
  • Robert Maroselli (Rutali)